Dans Il était une fois... à Hollywood , son neuvième film (en salles le 14 août), Quentin Tarantino s'inspire très librement du meurtre de Sharon Tate en août 1969. Le récit est prétexte à une reconstitution de l'atmosphère du Los Angeles de la fin des années 1960. Le réalisateur a tourné dans certains lieux emblématiques, toujours existants, ou recréé d'autres. Petite visite guidée (sans spoiler, en dehors des faits historiques) sur ses traces et celles de ces deux nouveaux héros, l'acteur Rick Dalton (Leonardo DiCaprio) et le cascadeur Cliff Booth (Brad Pitt).

Musso & Frank Grill

6667 Hollywood Boulevard

Le restaurant où Rick Dalton et Cliff Booth rencontrent Marvin Schwarz (Al Pacino) au début du film est un des plus célèbres d'Hollywood. Il fête même cette année son centenaire. On y déguste, selon les jours, du corned beef, de la bouillabaisse ou du confit de canard. Fondé en 1919 par Frank Toulet, Joseph Musso et un chef français, Jean Rue, il est le plus ancien d'Hollywood, ce qui tient de la performance dans une localité de l'éphémère dont le lieu de fondation, au 1721 Cahuenga Boulevard, à trois blocs de là, est enfoui sous un parking anonyme (tout comme celui de Los Angeles...). A l'époque du film, Steve McQueen était un habitué de Musso & Frank. Outre les stars du grand écran, de nombreux écrivains y eurent leurs quartiers dans la Back Room, parmi lesquels Francis Scott Fitzgerald, William Faulkner, Raymond Chandler, T.S. Elliot, Aldous Huxley ou John Steinbeck.

© Paramount

Cinerama Dome

6360 Sunset Blvd.

Dans la scène suivante, Dalton et Booth traversent Sunset Boulevard et Hollywood Central. Occasion pour Tarantino de se faire plaisir en mettant en avant quelques lieux emblématiques, comme le Cinerama Dome (où l'on projette alors Krakatoa, East of Java ). Inauguré le 7 novembre 1963, il était le premier cinéma majeur construit à Hollywood depuis trois décennies, conçu à l'origine pour les projections en Cinerama (écran géant avec triple projections), destinées à ramener le public dans les salles, face à la concurrence de la télévision. L'écran géant était placé sous la coupole de la géode. Dans la foulée, les deux amis passent devant d'autres enseignes emblématiques comme Der Weinerschnitzel.

© Paramount

Paramount Drive-in Theatre

7770 Rosecrans Ave., Paramount

Cliff Booth vit dans une caravane, sur un terrain situé à l'arrière d'un cinéma drive-in. Dans la fiction, il s'agit de celui de Van Nuys, aujourd'hui disparu. Dans la réalité, la scène a été tournée à celui de Paramount, toujours en activité.


Bruin Theatre

961 Broxton Avenue, Westwood

Dans une scène de mise en abîme, Sharon Tate se rend au cinéma Bruin (construit en 1937) pour voir un film dans lequel elle a joué, The Wrecking Cre w , avec Dean Martin. Dans le film, l'actrice Margot Robbie regarde la vraie Tate dans un extrait de la comédie d'espionnage. Double mise en abîme : le Bruin Theatre a projeté Once Upon A Time... in Hollywood lors de son week-end de sortie. On ne sait pas si Margot Robbie y a été se voir en Sharon Tate se regardant…

© Paramount

Playboy Mansion

Holmby Hills

Le mythique manoir d'Hugh Hefner était célèbre pour ses soirées où se bousculait le tout-Hollywood. On y voit Sharon Tate en goguette avec Roman Polanski, Jay Sebring (Emile Hirsch), Steve McQueen (Damian Lewis) et the Mamas and the Papas (Rebecca Rittenhouse et Rachel Redleaf). La scène a réellement été tournée dans l'ancienne propriété du créateur de Playboy, qui est aujourd'hui une résidence privée anonyme.

© Paramount

Chili John’s

2018 W Burbank Blvd.

Ce diner rétro, au comptoir en U, existe depuis 1946. Il sert de décor extérieur à la rencontre entre Cliff Booth et Pussycat (Margaret Qualley).


Melody Ranch

24715 Oak Creek (hors carte)

Après y avoir tourné quelques scènes de Django Unchained , Tarantino est revenu dans ce décor western pour les scènes du tournage de la série Lancer à laquelle prend part Rick Dalton.

© Paramount

Casa Vega

13301 Ventura Blvd.

Avant la nuit fatidique du 8 août 1969, Rick et Cliff enfilent les tequila à la table 5 de ce bar familial ouvert en 1956. La Casa Vega a créé récemment un cocktail baptisé en l'honneur de Tarantino, qui l'a composé lui-même. Recette : tequila Casamigos Anejo, jus d'orange, citron, sirop d'agave et un ingrédient secret.


El Coyote

7312 Beverly Blvd.

Le soir du 8 août 1969, Sharon Tate, Jay Sebring, Wojciech Frykowski et Abigail Folger prennent ce qui sera leur dernier repas dans ce célèbre restaurant mexicain, ouvert depuis 1951. Le fait est authentique et la scène a été tournée à la table précise où le quatuor passa la soirée. Dans le film, avant d'entrer dans le restaurant, Sharon Tate remarque les faisceaux lumineux d'une première qui se tient "au cinéma porno", trois blocs plus loin. Pour l'anecdote, il s'agit du New Beverly Cinema , au 7165 Beverly Blvd. Ouvert dans les années 1920, il appartient désormais à un certain Quentin Tarantino et affiche une programmation pointue de classiques du cinéma ou de films cultes. C'est une des dernières salles à offrir des projections sur pellicules 35mm et non en numérique.

© Sony

Cielo Drive

Serpentant au nord des collines de Beverly Hills, au-dessus de Benedict Canyon, Cielo Drive a acquis une triste notoriété au lendemain de la nuit du 8 au 9 août quand les corps de Sharon Tate et de ses hôtes furent retrouvés par une domestique. La villa de style normand située au numéro 10050 que louait le couple Polanski a été construite entre 1942 et 1944 pour Michèle Morgan , alors sous contrat à la RKO. Après avoir été brièvement occupée par Lillian Gish, ancienne star du muet, la propriété fut acquise par l'agent artistique Rudolph Altobelli, qui la loua à des personnalités comme Cary Grant, Henry Fonda ou George Chakiris. Trois semaines après les meurtres, Altobelli emménagea sur place et occupa les lieux pendant vingt ans, avant de revendre le site en 1989 pour l'équivalent actuel de 3,2 millions de dollars (cinq fois la valeur de son acquisition, avec l’inflation, en 1960). Son dernier occupant fut le musicien Trent Reznor, de 1992 à 1993. Il y a enregistré l'album de son groupe Nine Inch Nails The Downward Spiral (titre qui doit son nom au tracé de la route). La maison fut détruite en 1997 et remplacée par une nouvelle construction dont l'adresse a été changée en 10066 Cielo Drive.

© Google Maps