Cinéma Anne Hathaway et Rebel Wilson dans un remake du "Plus escroc des deux".

En panne d’inspiration chronique, un certain Hollywood se contente trop souvent de remakes de ses classiques. Et, histoire de paraître dans l’air du temps, en les adaptant au féminin. Après Ghostbusters ou Ocean’s 8 , voici donc The Hustle, pénible resucée du Plus escroc des deux, comédie de Frank Oz avec Michael Caine et Steve Martin en 1988.

L’histoire se déroule toujours à Beaumont-sur-Mer, ville fictive de la French Riviera, dont l’hôtel-casino attire les millionnaires du monde entier. C’est le terrain de chasse de Josephine Chesterfield (Anne Hathaway), qui joue de son élégance naturelle et de son charme pour escroquer les riches hommes tombés dans sa toile.

De troisième zone

Cette véritable artiste de l’arnaque ne voit pas d’un bon œil l’arrivée sur ses terres de Penny Rust (Rebel Wilson), une amatrice qui, après une série d’arnaques sur les sites de rencontre aux États-Unis, vient tenter sa chance sur la Côte d’Azur. Mais, plutôt que d’en faire sa rivale, Josephine choisit de la prendre sous son aile pour lui apprendre les ficelles du métier…

Signé Chris Addison, acteur et réalisateur issu de la télé anglaise, The Hustle est un bon gros navet comme on n’en fait plus. Vulgaire, mal écrite, mal dialoguée, cette comédie de troisième zone repose uniquement sur son duo d’actrices que tout oppose, entre la filiforme et racée Anne Hathaway et la rondouillarde Rebel Wilson (comique australienne révélée au grand écran dans Bridesmaids). Chacune surjoue son "type" jusqu’à l’écœurement, voire le malaise avec cette tendance à un "humour" grossophobe décomplexé.

C’est non seulement stupide, jamais drôle, mais en plus totalement hors sol. A l’image de ce faux Monte-Carlo, de ce faux palace, de ces faux Français, tout est totalement toc dans cette véritable arnaque cinématographique.

The Hustle / Le coup du siècle Comédie De Chris Addison Scénario Jac Schaeffer Avec Anne Hathaway, Rebel Wilson, Alex Sharp, Ingrid Oliver… Durée 1h34.

© IPM