Base de Flitcroft, Yorkshire, 2011. Les soldats font leurs paquets pour une nouvelle mission en Afghanistan. Femme du lieutenant-caporal, Lisa (Sharon Horgan) est chargée d’occuper les épouses pendant les cinq mois d’absence de leurs maris. Mais Kate (Kristin Scott Thomas), la très pète-sec femme du colonel, ne peut s’empêcher de mettre son grain de sel. Bon an mal an, les deux femmes aux tempéraments contraires parviennent à mettre sur pied une chorale. Que la hiérarchie militaire décide de faire se produire au mythique Royal Albert Hall de Londres, lors de la traditionnelle soirée de commémoration des troupes britanniques…

Bis repetita

Même pas besoin de la bande-annonce. Rien qu’en accolant le titre original et le titre "français" du film - Military Wives/The Singing Club -, on a compris de quoi retourne cette comédie anglaise gentillette, inspirée comme il se doit d’une histoire vraie. Celle de ces "Military Wives", regroupement de 75 chorales et 2200 femmes en lien avec l’armée. Une bien belle histoire déjà déclinée dans The Choir, série documentaire pour la BBC.

Mais l’histoire a beau être vraie, tout sonne faux dans cette comédie ultra-construite, qui n’oublie aucun passage obligé d’un genre totalement éculé, qui, à force de se vouloir rassurante et de caresser le spectateur dans le sens du poil, ne lui ménage aucune surprise. Décidément, la comédie sociale anglaise a bien du mal à se renouveler depuis un certain The Full Monty en 1997. Il est d’ailleurs assez pathétique de voir Peter Cattaneo continuer à surfer son son premier succès, qui plus est en lorgnant ouvertement sur le scénario - le voyage de l’amateurisme jusqu’au Royal Albert Hall - des Virtuoses de Mark Herman, autre comédie sociale sortie à la même époque.


Mais la sauce ne prend pas. Cattaneo ne retrouve pas le mordant de The Full Monty qui, malgré sa structure convenue de feel-good movie, imposait l’adhésion par son humour décalé - avec cette situation géniale de chômeurs se lançant dans le strip-tease masculin - et par sa peinture d’un milieu social.

Malgré la bonne volonté et l’abattage de ses actrices, Military Wives est totalement lisse, ne dépassant pas son statut de film de commande pour mettre en valeur une belle histoire de patriotisme britannique. Qu’importe d’ailleurs si cela se fait en présentant des personnages féminins réduits à un seul rôle : attendre sagement leurs maris partis faire la guerre à l’autre bout du monde, en s’occupant comme elles le peuvent. Avec un certain mépris de classe d’ailleurs dans la description de femmes toutes plus ou moins alcooliques mais bonnes mères de famille et toutes absolument désœuvrées. Seule "audace", l’une de ces dames est mariée à… une femme-soldat.

Military Wives / The Singing Club Comédie anglaise De Peter Cattaneo Scénario Rosanne Flynn & Rachel Tunnard Avec Kristin Scott Thomas, Sharon Horgan, Amy James-Kelly, Jason Flemyng… Durée 1h52.

Disponible sur Sooner.be, Cinechezvous.be, Voo et Proximus.

© DR