Trois ans après l’affaire Dutroux, la disparition d’un enfant sème la panique dans un village des Ardennes belges.

La crédibilité se cache dans les détails. L’action se déroule à Olloy dans les Ardennes belges. On est en 1999, trois ans après l’affaire Dutroux, la disparition d’un petit garçon est jugée très alarmante en cette veille de Noël. Le commissaire de police a d’ailleurs invité la population à se rassembler devant la mairie pour entreprendre une battue dans les bois environnants. La mairie ? Panoramique sur la foule de volontaires où l’on reconnaît Yann Blanc. C’est 3 jours et une vie ou déjà La Trêve saison 3.

Revenons au petit de 6-7 ans dont on est sans nouvelles. Tout le monde le cherche. Antoine, son petit voisin de dix ans est le seul à savoir où il se trouve. Sous la souche d’un arbre, mort. Hier, il lui a lancé un bâton alors qu’il s’approchait de sa cabane. L’enfant a glissé, s’est fracassé le crâne contre une pierre. Paniqué, Antoine a caché le corps dans une crevasse.

Et depuis, cet accident tragique, ce garçon si gentil, si tendre avec sa maman, si studieux à l’école, vit sous une tension infernale. Alors que la battue s’est mise en branle, on ne sait pas s’il souhaite qu’on découvre le corps ou pas. Tout ce qu’il veut, c’est que la tension s’arrête.

Coup d’accélérateur

Malgré les détails, le film semble bien parti, mais. Coup de théâtre et puis d’accélérateur ; une tornade et on se retrouve quinze ans plus tard.

Le temps a fait son œuvre, la tension à disparu et le film se traîne de rebondissement en rebondissement pas trop crédibles jusqu’à son dénouement plan-plan. Là, on se dit que le scénariste n’a pas dû prendre l’ouvrage de Pierre Lemaître par le bon bout ; ce qui fonctionnait dans le bouquin ne prend pas au cinéma. Ainsi, mettre le spectateur dans un autre secret aurait rendu le rôle de la mère, Sandrine Bonnaire, plus passionnant et rendu plus acide cette peinture villageoise.

Reste un téléfilm un peu suranné. On retiendra que Nicolas Boukhrief a du talent pour diriger les enfants.

3 jours et une vie Thriller à retardement De Nicolas Boukhrief Scénario d’après un roman de Pierre Lemaître Avec Sandrine Bonnaire, Pablo Pauly, Charles Berling Durée 2h.

© D.R.