Il s'agit du film "Kinshasa Now", de Marc-Henri Wajnberg, repris dans la catégorie dédiée à la réalité virtuelle. 

L'histoire de Mika, 14 ans, chassé de chez lui et se retrouvant seul dans les rues de Kinshasa, se déroule en fonction des choix opérés par les spectateurs, à qui des propositions sont soumises, précise Wallonie Bruxelles Images. Cinq coproductions belges figurent également au programme de ce festival du film, dont "Miss Marx" de Susanna Nicchiarelli (Italie, Belgique), en compétition officielle. 

"L'homme qui a vendu sa peau", de Kaouther Ben Hania (France, Tunisie, Suède, Allemagne, Belgique), avec notamment Yahya Mahayni et Monical Bellucci et "Zanka Contact" d'Ismaël El Iraki (France, Maroc, Belgique) sont eux repris dans la section "Orizzonti". On retrouve également "Mandibules" de Quentin Dupieux, coproduction franco-belge avec entre autres Roméo Elvis, hors compétition. Enfin, le film d'ouverture de la Settimana Internazionale della Critica sera "The Book of Vision" de Carlo S. Hintermann, également une coproduction belge. 

La Mostra de Venise, dont le jury sera présidé par Cate Blanchett, se déroulera du 2 au 12 septembre prochains.