Cinéma Après l'annonce d'un reboot de l'épique "Maman j'ai raté l'avion" par Disney, l'acteur qui incarnait Kevin McCallister en 1990, a réagi à la nouvelle avec beaucoup d'humour.

Pour alimenter son futur service de vidéo à la demande, Disney a décidé de remettre au goût du jour plusieurs pépites de la Fox. Parmi les classiques, " Treize à la douzaine", " Une nuit au musée" et " Maman j'ai raté l'avion". Ce dernier, réalisé par Chris Colombus et sorti en salles en 1990 est devenu un classique de Noël, qui persiste encore aujourd'hui. D'ailleurs, qui n'a jamais savouré ce film en famille, au moment des fêtes de fin d'année? Rares sont ceux qui répondront par la négative. 

Cependant, le reboot est loin de faire l'unanimité parmi les fans. Sur la toile, certains internautes critiquent le manque d'originalité de Disney qui ne parvient pas à se réinventer.

Le principal protagoniste de la version originale, Macaulay Culkin alias Kevin McCallister, a quant à lui répondu avec beaucoup d'enthousiasme à la nouvelle lancée par Disney. Avec beaucoup d'humour, l'acteur aujourd'hui âgé de 38 ans, a réagi en image sur le réseau social Twitter. Bandeau autour de la tête, affalé dans son canapé, le t-shirt remonté au-dessus du nombril, le PC portable sur les genoux et une assiette de nouilles posée sur son ventre gonflé, l'ancienne star de la Fox a commenté: " Voici à quoi ressemblerait une version moderne de "Maman j'ai raté l'avion", avant d'ajouter: " Hey Disney, appelle moi!".

La comédie relatait l'histoire d'un jeune garçon oublié par ses parents, au moment du départ en vacances pour les fêtes de fin d'année. À l'âge de 9 ans, Kevin reste seul à la maison et savoure sa tranquillité jusqu'à ce que de méchants cambrioleurs viennent gâcher la fête. À l'époque, le film a permis aux producteurs d'engranger 476,7 millions de dollars. Deux ans plus tard, la suite "Maman j'ai encore raté l'avion" est sortie en salle, avec un succès plus mitigé que le premier. D'autres suites ont également vu le jour, sans Macaulay Culkin au casting.