Bob Morane, sous toutes les coutures

Dans nos éditions du 16 novembre 2007, nous applaudissions la publication de "Henri Vernes & Bob Morane, une double vie d'aventures", de Daniel Fano, paru au Castor Astral, où des personnalités d'horizons divers expriment leur gratitude à l'écrivain belge (Charles Dewisme, de son véritable nom, né à Ath le 16 octobre 1918) et au personnage qu'il fit apparaître, dans la collection "Marabout Junior", le 16 décembre 1953, via "La Vallée infernale".

Fr.M.

Dans nos éditions du 16 novembre 2007, nous applaudissions la publication de "Henri Vernes & Bob Morane, une double vie d'aventures", de Daniel Fano, paru au Castor Astral, où des personnalités d'horizons divers expriment leur gratitude à l'écrivain belge (Charles Dewisme, de son véritable nom, né à Ath le 16 octobre 1918) et au personnage qu'il fit apparaître, dans la collection "Marabout Junior", le 16 décembre 1953, via "La Vallée infernale".

Depuis, sous formes de romans, de nouvelles, de bandes dessinées, les "Bob Morane" se sont vendus à quelque... deux cents millions d'exemplaires. A ce phénomène, Rémy Gallart et Francis Saint-Martin consacrent, eux aussi, une étude qu'accueille l'excellente collection "Encrage" , dirigée par Alfu. Si Rémy Gallart est écrivain (notamment de dix-sept "Blade et Baker" publiés sous le pseudonyme de Jimmy Guieu, chez Vauvenargues, et du scénario d'"Objectif Equus", un "Bob Morane" dessiné par Gérald Forton), Francis Saint-Martin a, quant à lui, publié un essai sur les "Pulps" chez Encrage; spécialiste de la littérature populaire sous ses diverses formes, on lui doit de nombreux articles sur les auteurs de comics. ASPECTS MULTIPLES

Dans cet ouvrage (qui ne contient que quelques illustrations), Gallart et Saint-Martin examinent les aspects multiples d'Henri Vernes et de son fils spirituel: l'un des plus intrépides personnages de la littérature pour jeunes, à partir des années 50. En 2008, on ne mesure sans doute plus exactement la ferveur dont l'avantageux Bob M. bénéficiait chez nous: les grands garçons, (davantage que les jeunes filles, alors) dévoraient du "Morane" comme les ados, ces années-ci, se délectent des "Harry Potter".

Tour à tour, les deux historiens des lettres s'intéressent à la naissance du mythe et aux personnages récurrents de la série : Bill Ballantine, l'Ombre Jaune, Miss Ylang-Ylang, Sophia Paramount, le professeur Clairembart, Tania Orloff, etc. Mais également aux genres abordés (l'aventure classique, l'espionnage, les récits à caractère fantastique, ceux de science-fiction, les complots et révolutions, etc.); aux univers parallèles d'Henri Vernes et de Jean Ray - celui-ci ayant honoré celui-là de son amitié, qui sera indéfectible ; à "l'Ombre Jaune" (alias l'énigmatique "Monsieur Ming"), diabolique avatar du "Fu-Manchu" de Sax Rohmer et du légendaire "Fantômas" de Pierre Souvestre et Marcel Allain; aux antécédents littéraires (les "Harry Dickson", les "dime novels" ); aux "collaborateurs" de Vernes, sujet que les essayistes qualifient, page 157, de "complexe et sensible".

Enfin , on trouve un résumé des plus de deux cents romans et recueils de nouvelles "Bob Morane" publiés à ce jour. Sans faire d'ombre (jaune) au livre que Daniel Fano a naguère publié, ce "Gallart et Saint-Martin" se rangera aux côtés des (trop) rares études suscitées par l'oeuvre et la personnalité de l'auteur de "Sur la piste de Fawcett", du "Masque de jade", de "L'orchidée noire" et du "Club des longs couteaux", notamment le très bon ouvrage de Jacques Dieu, "Bob Morane et Henri Vernes", paru chez Glénat en 1990 et refondu, en 2003, pour les Editions L'Age d'or.


Bob Morane. Profession aventurier, Rémy Gallart , Francis Saint-Martin , Les Belles Lettres, collection “Encrage”, 288 pp., env. 25 €