Le roman "Cinquante nuances de Grey" cartonne en Belgique

Malgré de très bonnes ventes dans notre pays, on n'observe pas encore de ruées dans les sexshops, comme ce fût le cas dans le monde anglo-saxon.

Le roman "Cinquante nuances de Grey" cartonne en Belgique
©AFP
Belga

Plus d'une semaine après sa sortie belge, la version francophone du roman "Cinquante nuances de Grey" s'arrache comme des petits pains. Le cap des 10.000 exemplaires a déjà été franchi. La maison d'édition et le distributeur belge avaient prévu le coup en mettant 40.000 exemplaires à disposition des différents points de vente.

Le livre relate les aventures sadomasochistes de l'innocente étudiante Anastasia Steele et du séduisant patron de multinationale Christian Grey. "Ça se vend évidemment très bien. On a, à l'heure actuelle, écoulé 30% de nos stocks soit 1.200 exemplaires", déclare Olivier de Coatpont, directeur des produits éditoriaux de Fnac Belgique. "C'est un tout petit peu plus calme que les trois premiers jours mais on reste tout de même sur une grosse dynamique de 100 exemplaires vendus par jour", ajoute-t-il.

Même son de cloche à la librairie Filigranes, à Bruxelles. "C'est sans conteste notre meilleure vente. Devant le dernier Ken Follett et 'Question(s) royale(s)'", confie-t-on vendredi. La tendance se confirme aussi tant du côté de la chaîne de magasins Club que dans la librairie bruxelloise Tropismes, où le roman de E.L. James truste le top des ventes.

En revanche, on n'observe pas encore de ruées dans les sexshops, comme ce fût le cas dans le monde anglo-saxon. "On a rien constaté de particulier pour l'instant", déclare-t-on à la Boutique Minuit. Constat similaire à l'enseigne Lady Paname qui explique qu'il est encore trop tôt pour observer un probable boost des ventes d'accessoires érotiques. La boutique prévoit cependant un afflux massif à partir du 15 novembre, quand toute une gamme de sex-toys portant le label officiel du roman arrivera en magasin.