Oui, les jeunes de 7 à 15 ans lisent toujours

Voilà ce que révèle une enquête réalisée en France auprès de mille enfants. Mais que lisent-ils?

L.B.
Oui, les jeunes de 7 à 15 ans lisent toujours
©Marie Brisson (St.)

A l’occasion de son 40e anniversaire, Gallimard Jeunesse, grande maison d’édition, a réalisé, en association avec "Le Parisien/Aujourd’hui en France" une étude sur les nouvelles pratiques de lecture des 7-15 ans afin d’appréhender les défis et enjeux auprès de ce public peu étudié jusqu’à présent. Il en ressort que les enfants sont très sollicités, multi-tâches et vivent dans des foyers hyperéquipés. Les activités, quant à elles, varient fortement en fonction des âges et des sexes, Les enfants pratiquent neuf activités de loisirs par semaine en moyenne. En rentrant de l’école, avant de se coucher, dans les transports Ils ont toujours une occupation. L’écran, certes, est au cœur de leurs vies, mais le livre et la presse jeunesse demeurent des activités centrales.

Le livre en effet arrive en quatrième position au sein de toutes ces activités et ils ont lu en moyenne 11 livres sur les trois derniers mois alors qu’au cours des 12 derniers mois, les lecteurs adultes en ont lu en moyenne 16. Les jeunes supportent donc la comparaison. Mieux encore, 78 % des enfants déclarent aimer, voire adorer la lecture et aimeraient en majorité avoir plus de temps pour lire.

Quant à la notion de plaisir de lire, elle est fortement transmise par les parents. Les lectures partagées représentent 79 % de lecture à voix haute entre 7 et 10 ans

Harry Potter, livre préféré

Comme attendu, le célèbre Harry Potter (NdlR : édité par Gallimard) arrive en tête des livres les plus lus. Viennent ensuite "Le Petit Prince" et "Twilight". L’enquête confirme également que les enfants sont des "serial readers" comme en atteste le succès remporté par les Chevaliers d’émeraude ou la Cabane magique. Pour tous ces chiffres, il existe de fortes disparités, les filles étant beaucoup plus consommatrices de livres que les garçons. Le décrochage, surtout chez les garçons, se profile à partir de onze ans, à l’entrée au collège. Il est intéressant de constater également que 66 % des parents d’enfants âgés de 7 à 10 ans leur conseillent les livres qu’ils lisent pour le plaisir; que la lecture sur écran a déjà été pratiquée par 25 % d’entre eux et qu’ils se projettent dans ce mode de lecture; ajoutons que 17 % lisent des livres ou des BD et 14 %, des titres de presse.


Recul de 3% des ventes de livres en Europe en 2011 Les ventes de livres de l'édition européenne ont reculé de 3% en 2011, à 22,8 milliards d'euros, contre 23,5 milliards d'euros l'année précédente, selon une étude de la Fédération des éditeurs européens (FEE). Le marché le plus important en termes de chiffres d'affaires demeure l'Allemagne, suivi par le Royaume-Uni, la France, l'Espagne et l'Italie mais c'est le Royaume-Uni qui possède le catalogue le plus riche et a publié le plus de nouveautés l'an dernier. Quelque 135.000 personnes travaillaient dans le secteur de l'édition en Europe l'an dernier, un chiffre stable par rapport à 2010. Le nombre total de titres inscrits au catalogue des éditeurs européens s'élève à 8,5 millions, dont 4,2 millions au Royaume-Uni, 1,4 en Allemagne, 700.000 en Italie, 600.000 en France et 450.000 en Espagne. En 2011, quelque 530.000 nouveaux titres sont parus en Europe (+1% par rapport à 2010). Les pays éditant le plus de nouveautés sont le Royaume-Uni (149.800), l'Allemagne (82.048), l'Espagne (44.000), la France (41.902) et l'Italie (39.898). L'étude de la FEE s'appuie sur les rapports de 28 associations nationales d'éditeurs et des analyses de données. Elle est basée sur le chiffre d'affaires net des ventes de livres des éditeurs et autres détaillants, ne prenant pas en compte les marges des libraires, ni le chiffre d'affaires lié aux droits de traduction et d'adaptation.