"L’héritage", la critique d'Hubert Leclercq

Cet opus est le premier des hors-série des aventures de Spirou et Fantasio.

"L’héritage", la critique d'Hubert Leclercq
©Franquin / Ed. Dupuis
H. Le.

Cet opus est le premier des hors-série des aventures de Spirou et Fantasio. Cet album et son successeur, “Radar le robot”, comprennent les tout premiers récits de la série réalisés par André Franquin. Dans L’héritage, Spirou apprend par la poste qu’il vient d’hériter d’un vieil oncle dont il ignorait l’existence. La maison sinistre et hantée par un vieux domestique ivrogne et agressif. 

Spirou, Fantasio et Spip ne sont pas au bout de leurs surprises. Ils découvrent en effet les plans d’un trésor qui serait caché en Afrique et plus particulièrement à Mababi, qui n’est autre que la distorsion toute franquinienne de Matadi, la ville portuaire du Congo belge. Premier grand voyage en Afrique pour toute la petite troupe suivie, à son insu, par une petite bande d’affreux. Sur place, la cohabitation avec les allochtones et les bêtes sauvages n’est pas toujours évidente et le trésor n’est pas vraiment à la hauteur des fantasmes.

Franquin : L’Héritier, Ed. Dupuis.