L’invincible révolution de la femme moderne

La psychanalyste Marie-Laure Susini la raconte dans un remarquable essai. Elle est devenue comme un homme idéal, qui a brisé la loi patriarcale.

Gabrielle Chasnel dite Coco Chanel (1883-1971), styliste francaise, ici en 1935, photo par George Hoyningen-Huene --- Gabrielle Chasnel called Coco Chanel (1883-1971), french fashion designer, here in 1935, photo by George Hoyningen-Huene colorized document Reporters / Rue des Archives *** Local Caption *** Gabrielle Chasnel called Coco Chanel (1883-1971), french fashion designer, here in 1935, photo by George Hoyningen-Huene colorized document
Gabrielle Chasnel dite Coco Chanel (1883-1971), styliste francaise, ici en 1935, photo par George Hoyningen-Huene --- Gabrielle Chasnel called Coco Chanel (1883-1971), french fashion designer, here in 1935, photo by George Hoyningen-Huene colorized document Reporters / Rue des Archives *** Local Caption *** Gabrielle Chasnel called Coco Chanel (1883-1971), french fashion designer, here in 1935, photo by George Hoyningen-Huene colorized document ©Reporters / Rue des Archives
Eric de Bellefroid
La psychanalyste Marie-Laure Susini la raconte dans un remarquable essai. Elle est devenue comme un homme idéal, qui a brisé la loi patriarcale.

En se choisissant George Sand pour nom de plume, il n’y a pas si loin, Aurore Dupin (Paris, 1804 - Nohant, 1876) n’ignorait pas qu’elle inventait pour la femme un tout nouveau programme. Par-delà

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité