L’histoire d’une voix

Pénélope Bagieu relate brillamment la genèse du plus grand hit des Mamas and the Papas, California Dreamin’.

Gilles Milecan
L’histoire d’une voix

Pénélope Bagieu relate brillamment la genèse du plus grand hit des Mamas and the Papas, California Dreamin’. C’est l’histoire d’une voix, celle de Ellen Naomi Cohen. Lorsque Pénélope Bagieu l’embarque sur son trait, elle n’est pas encore "Mama" Cass Elliot, la chanteuse des Mamas and the Papas, mais une jeune fille qui rêve de la célébrité que pourrait lui apporter sa voix. Si le talent d’Ellen ne fait pas de doute, sa personnalité semble bien être un obstacle pour parvenir au panthéon de la musique "made in USA". Car Ellen n’a pas un physique de starlette mais plutôt la silhouette d’une cantatrice. Qu’à cela ne tienne, elle compense par une volonté sans faille et le culot indispensable pour enfoncer les portes qu’on lui claque au nez.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...