La vie, de passions en questions

A la limite du monde, trois générations affrontent les aléas de l’existence. Où Jón Kalman Stefánsson confirme qu’il est avant tout un poète hors pair.

Geneviève Simon
A Wooden Pier With Lights On It At Night; Iceland Reporters / Design Pics
A Wooden Pier With Lights On It At Night; Iceland Reporters / Design Pics ©Reporters / Design Pics
A la limite du monde, trois générations affrontent les aléas de l’existence. Où Jón Kalman Stefánsson confirme qu’il est avant tout un poète hors pair.

Ce qui nous empêche de nous désagréger, […] de tomber en morceaux, de nous transformer en malheur, en plaie suintante ou en pure cruauté, c’est la poésie, la musique : l’art […] qui permet de vivre sans tomber dans la folie, sans exploser, sans nous transformer en blessure, en malheur, en fusil. Il est ce qui permet malgré tout à l’homme de se pardonner les imperfections de sa condition humaine."

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité