Beckett face au peintre Friedrich

Stéphane Lambert relie "En attendant Godot" au grand peintre romantique.

Beckett face au peintre Friedrich
© REPORTERS
Jacques Franck
Stéphane Lambert relie "En attendant Godot" au grand peintre romantique.

En octobre 1936, Samuel Beckett, 30 ans, arrivait d’Irlande à Hambourg pour un séjour de six mois en Allemagne. A la Kunsthalle de la grande ville portuaire, il s’arrêta, médusé, devant une toile de Caspar David Friedrich, l’astre

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet