Deux pigeons en cage ouverte

Deux pigeons en cage ouverte
©REPORTERS
Monique Verdussen
Alexandre Postel dissèque les inquiétudes sur lui-même d’un couple d’aujourd’hui.

Si les deux pigeons d’Alexandre Postel - prix Goncourt du premier roman en 2013 pour "Un homme effacé" - s’aiment d’amour tendre, c’est plutôt un amour assez convenu qui les attache l’un à l’autre. Le banal et le quotidien disséminent peu à peu la poussière

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité