Joann Sfar défend ses pinceaux

Alain Lorfèvre
Joann Sfar défend ses pinceaux
Double rentrée pour le prolifique auteur.Son "Chat du Rabbin" revient. L’illustrateur s’inquiète dans un essai de son rapport au modèle féminin.Joann Sfar prend la plume pour défendre ses pinceaux. Prenant le chemin d’une Amélie Nothomb, l’illustrateur français devient un régulier...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité