Ce temps qui s’offre

Ce temps qui s’offre
Dans sa boutique, Madame Nou n’a rien à vendre. Juste de l’attention aux autres. Thème présent dans deux albums japonisants.Des magasins comme celui-là, où l’on vient pour des petits riens et, surtout, des grands câlins, de l’attention, de l’affection, on aimerait qu’il en existe à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité