Le transport d’un canapé-lit à travers la France

Le transport d’un canapé-lit à travers la France
©REPORTERS
Monique Verdussen
Comment parler de ce livre qui s’autocongratule et se dénigre lui-même, prévenant d’autant toute critique qu’on pourrait lui faire ? Rocambolesque. Drôle. Inspiré. Insolent. Brillant. Tonique… Mais cabotin, féroce, hâbleur, irritant, tannant… Tout peut-être dit et, au bout du compte, le bilan est assez positif. Pierre Jourde s’est fait, au long de ses romans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité