Andreï Kourkov : "Il y a toujours une portée politique dans mes romans"

Andreï Kourkov : "Il y a toujours une portée politique dans mes romans"
L’auteur du "Pingouin" a consacré son dernier roman à de jeunes Lituaniens goûtant la liberté de circuler en Europe.

Avec Vilnius, Paris, Londres , Andreï Kourkov nous emmène dans les pas de jeunes partis découvrir l’Europe. C’est d’abord une célébration

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité