Rabbin française, Delphine Horvilleur analyse l’antisémitisme à travers les textes sacrés mais aussi dans son actualité

Née à Nancy en 1974, mariée, mère de trois enfants, Delphine Horvilleur est rabbin dans une synagogue libérale de Paris. Auteure d’ouvrages aux titres malicieux : En tenue d’Eve. Féminin, pudeur et judaïsme (Grasset, 2013), Comment les rabbins font des enfants (Grasset, 2015) et d’un essai en collaboration avec Rachid Benzine, Des mille et une façons d’être juif ou musulman (Seuil, 2017), elle explore aujourd’hui l’antisémitisme à travers un éclairage inattendu : les textes sacrés (Thora), la tradition rabbinique (Talmud, Midrash) et les légendes juives.

Jacques Franck
Née à Nancy en 1974, mariée, mère de trois enfants, Delphine Horvilleur est rabbin dans une synagogue libérale de Paris. Auteure d’ouvrages aux titres malicieux : En tenue d’Eve. Féminin, pudeur et judaïsme (Grasset, 2013), Comment les rabbins font des enfants (Grasset, 2015)...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité