Shelby Foote immerge le lecteur dans l’une des batailles les plus sanglantes de l’histoire américaine

Publié aux États-Unis en 1952, traduit en français près de septante ans plus tard, Shiloh emmène le lecteur au plus près des acteurs d’une des pages les plus terribles de la guerre de Sécession. Romancier et historien, Shelby Foote (1916-2005) s’abstient ici de prendre parti, traitant à égalité les deux camps du conflit, préférant l’humain à la politique.

Datant de 1952, un roman de Shelby Foote immerge le lecteur dans l’une des batailles les plus sanglantes de l’histoire américaine. Publié aux États-Unis en 1952, traduit en français près de septante ans plus tard, Shiloh emmène le lecteur au plus près des acteurs d’une des pages les plus terribles de la guerre de Sécession. Romancier et historien, Shelby Foote (1916-2005) s’abstient ici de prendre parti, traitant à égalité les deux camps du conflit, préférant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité