" Visions de Goya" : A l’école des peintres, un écrivain…

Se confrontant aux "Peintures noires" de Goya, Stéphane Lambert y voit une victoire de la création sur le chaos.

Jacques Franck
Se confrontant aux "Peintures noires" de Goya, Stéphane Lambert y voit une victoire de la création sur le chaos.

Depuis une dizaine d’années, Stéphane Lambert entrelace son écriture avec la peinture de grands maîtres : Claude Monet, Mark Rothko, Nicolas de Staël, Caspar David Friedrich. Il s’en explique dans son dernier ouvrage : depuis

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité