"Le dernier Atlas" : Premier tome d’une saga qui nous précipite dans le temps et l’espace avec crédibilité.

Quatre auteurs, huit mains, 200 pages pour le premier tome qui nous fait visiter trois pays, deux époques et nous permet de découvrir une multitude de personnages et de rebondissements. Pas à dire, Le dernier Atlas de Tanquerelle, de Bonneval, Blanchard et Vehlmann est un opus aussi particulier que passionnant tant par la forme que par le fond.

"Le dernier Atlas" : Premier tome d’une saga qui nous précipite dans le temps et l’espace avec crédibilité.
Quatre auteurs, huit mains, 200 pages pour le premier tome qui nous fait visiter trois pays, deux époques et nous permet de découvrir une multitude de personnages et de rebondissements....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité