"Une bête au Paradis" de Cécile Coulon, l’attachement viscéral de Blanche à sa ferme

"Une bête au Paradis" ou l’attachement viscéral de Blanche à sa ferme
©Reporters/Leemage
Dans le nouveau livre de Cécile Coulon, Une bête au Paradis , la fosse à cochons correspond un peu à l’église au milieu du village. Un centre névralgique. Celui du Paradis. Là où tout commence, mais aussi tout finit. Le Paradis ? Le domaine d’Emilienne que l’on rallie après avoir emprunté "un ruban de goudron avant un chemin de terre" . Balisant ce dernier, un panneau de bois gravé : ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité