De prisons et d’autres…

Monique Verdussen
De prisons et d’autres…
©Gallimard
Nathacha Appanah interroge les conséquences d’éducations où la satisfaction des parents néglige les sentiments de l’enfant. C’est avec un livre troublant, à l’écriture singulière et envoûtante, que Nathacha Appanah s’inscrit à la récente rentrée littéraire. Mauricienne d’origine indienne, vivant et travaillant en France comme romancière et journaliste depuis une vingtaine d’années, elle a le don de suggérer en mots simples et détails réalistes l’intime des sentiments et l’incompréhension entre des êtres qui s’en retrouvent isolés les uns des autres. Son roman Tropique de la violence, paru en 2016,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité