Siri Hustvedt ou le portrait de l’artiste en jeune femme

C’est à une expérience de lecture peu banale que convie Siri Hustvedt ( Tout ce que j’aimais, Un monde flamboyant) dans son septième roman, la juxtaposition de textes de différentes natures nécessitant quelque concentration. Ce qui n’empêche, in fine, de voir récompensé son effort, tant Souvenirs de l’avenir se révèle d’une richesse et d’une inventivité qui infusent durablement.

Portrait de l’artiste en jeune femme
©REPORTERS
C’est à une expérience de lecture peu banale que convie Siri Hustvedt (Tout ce que j’aimais, Un monde flamboyant) dans son septième roman, la juxtaposition de textes de différentes natures...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité