Mathias Énard, batelier littéraire: "Le rythme de la navigation est lent et convient bien au rythme de l'écriture"

Mathias Énard, batelier littéraire: "Le rythme de la navigation est lent et convient bien au rythme de l'écriture"
Avant une conférence à Liège qui conclura son séjour sur une péniche, l’écrivain nous parle de cette expérience. 

Deux mille kilomètres à bord d’une péniche, à 5 km/h, aux confins de l’Europe, de l’histoire et surtout de l’écrit

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité