Le désarroi de parents qui n’ont pas vu venir le pire

On croit d’abord qu’elle nous raconte une banale histoire de fugue, Astrid Éliard. Mais son livre est bien plus troublant, ralliant de plein fouet les questions que pose l’actualité immédiate, entrant dans l’intimité et l’incompréhension de ceux qui la vivent au plus près.

Le désarroi de parents qui n’ont pas vu venir le pire
© gallimard
Monique Verdussen
On croit d’abord qu’elle nous raconte une banale histoire de fugue, Astrid Éliard. Mais son livre est bien plus troublant, ralliant de plein fouet les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité