Dans "Ce que nous sommes", Caroline Bongrand cherche d'où elle vient pour comprendre qui elle est

Dans "Ce que nous sommes", Caroline Bongrand cherche d'où elle vient pour comprendre qui elle est
©Astrid di Crollalanza

Dans Ce que nous sommes, il y a le verbe être, mais l’on entend aussi "somme", que l’on peut comprendre comme l’addition de ce que l’on est.

En se lançant à la recherche de ce qui la compose, Caroline Bongrand s’est embarquée dans une fameuse aventure. Dans certaines familles, l’histoire des aïeux se transmet de génération en génération. Dans d’autres, rien n’est dit, parfois même jusqu’au tabou. L’histoire familiale de Caroline Bongrand est compliquée. Et l’arbre généalogique que l’on a dessiné au fur et à mesure de l’entrée de nouveaux personnages dans son histoire n’a pas été d’une grande aide. Le père de son père n’est pas son père. Le vrai nom de sa mère n’est pas Yvonne mais Lydie.

Crainte de travestir la vérité

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité