Les tentatives pour apaiser la voracité de Hitler

Tim Bouverie, historien diplômé de l’université d’Oxford, publie un livre qui se dévore par son implacable enchaînement des concessions à Hitler, son art de la narration et sa formidable exploitation d’archives diplomatiques et parlementaires devenues accessibles, de journaux intimes de témoins et d’articles de presse.

Les tentatives pour apaiser la voracité de Hitler
©REPORTERS

À Londres et à Paris, les dirigeants ne voulaient pas croire que la doctrine et les actes de Hitler rendaient la guerre inévitable

Plus de 16,5 millions de personnes moururent pendant la Première Guerre mondiale, dont 723 000 Britanniques, 1,7 million de Français, plus de 2 millions d’Allemands. "Plus jamais cela !", s’exclama-t-on partout en Europe. Vingt ans plus tard, débutait une nouvelle

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet