Viktor Lazlo : "Il n’est pas nécessaire d’avoir souffert personnellement pour ressentir une colère intime et profonde"

Avec les "Trafiquants de colères", la chanteuse, comédienne et écrivaine signe une histoire familiale vibrante et engagée.

Viktor Lazlo : "Il n’est pas nécessaire d’avoir souffert personnellement pour ressentir une colère intime et profonde"

Avec les "Trafiquants de colères", la chanteuse, comédienne et écrivaine signe une histoire familiale vibrante et engagée. 

Une vraie saga familiale, passionnante, qui brasse plusieurs générations, continents, combats… Viktor Lazlo signe de sa plume élégante, fluide et maîtrisée un roman qui emporte et se dévore au fil des pages, des amours contrariées, des destinées croisées et des révoltes explosées. Dans ces Trafiquants de colères, suite des Passagers du siècle (2018), l’écrivaine, comédienne et chanteuse ne craint pas d’embrasser, à travers la lignée des Wotchek,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet