Schopenhauer, entre pessimisme et pitié

Schopenhauer, entre pessimisme et pitié
©REPORTERS

La réédition de "Parerga et Paralipomena" dans "Bouquins" éclaire et explique l’énorme influence du philosophe sur le monde culturel avant 1914.

Né en 1788, fils d’un négociant en gros de Hambourg, qui se suicida en 1806, Arthur Schopenhauer rompit en 1814 avec sa mère, à qui il reprochait sa vie

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité