Promenade de la Mémoire: un livre pour apprendre à parler des attentats

Comment parler d’un attentat ? Tenter de comprendre le feu qui anime le terroriste ou entendre les victimes ? Les deux démarches sont indissociables. " Pour reprendre un degré de liberté", dans un monde sans boussole, " nous sommes contraints de comprendre" la radicalisation, estime Boris Cyrulnik. Il l’écrit en préface à l’album Promenade de la Mémoire, paru à l’occasion du quatrième anniversaire des attentats de Nice, ce 14 juillet.

Promenade de la Mémoire: un livre pour apprendre à parler des attentats
©AFP
Pourtant, c’est du côté des victimes de cet attentat au camion-bélier que se placent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité