Hector Mathis, style dynamite

Le jeune auteur publie la suite de son premier opus, avec la même fraîcheur.

Hector Mathis, style dynamite
©Youtube Éditions Buchet Chastel
Deux ans après K-O, son premier roman, Hector Mathis passe la seconde, et repart en dérapage sur l’autoroute de la littérature, sa plume gouailleuse en guise de frein à main, sans vraiment changer de cheval de bataille. Dans Carnaval, il nous narre, une nouvelle fois, les galères de Sitam, son "poulain", narrateur et personnage principal. Sa quête : retrouver Capu dans les rues de Paname, son ex-compagne perdue par sa faute après sa fuite. Le jeune piaillard avait quitté Amsterdam sans crier gare après avoir appris qu’il était malade. Une saloperie chronique le contraignant à se planter...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité