"L'année du singe", récit de l’année où Patti Smith eut 70 ans

Dans L’année du Singe (référence à l’astrologie chinoise), Patti Smith tient son journal de l'année 2016 - où elle fêtera son 70e anniversaire. Si ce récit n'égale pas le fabuleux Just Kids, il se situe dans la même veine que le sensible M Train, mais davantage confiné dans le temps. En dix-sept chapitres, l'icône du punk rock n’a pas son pareil pour rendre compte de cette année si particulière - où les moments intimes douloureux côtoient l’état du monde guère plus réjouissant.

"L'année du singe", récit de l’année où Patti Smith eut 70 ans
©AP
Patti Smith est traduite en français depuis 1996 et La mer de corail - un recueil de poésie au centre duquel on retrouve le photographe Robert Mapplethorpe (1946-1989), qui, avant de devenir son plus intime complice, a été son amoureux. Mais c’est avec le fabuleux Just...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet