"Les impatientes" : Mariage forcé, viol conjugal, polygamie

Un très beau roman, finaliste du prix Goncourt, dénonce cette réalité aujourd’hui encore dans le Sahel.

"Les impatientes" : Mariage forcé, viol conjugal, polygamie
©DR

Parmi les quatre finalistes du Goncourt 2020, on a eu la très bonne surprise de trouver Les impatientes de Djaïli Amadou Amal, écrivaine d’origine peule, du Cameroun, et militante des droits des femmes, qui sort ainsi de l’ombre grâce à une petite maison d’édition.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...