Le nouveau J.K. Rowling reporté

Le nouveau J.K. Rowling reporté
©Reporters / Abaca

En raison des mesures sanitaires et de la fermeture des librairies, Gallimard jeunesse a décidé de reporter la sortie, prévue le 12 novembre, d’Ickabog, le nouveau roman de J.K. Rowling.

Elle avait imaginé The Ickabog, un conte de fées pour enfants de 7 à 9 ans alors qu'elle était en train d'écrire la fin de Harry Potter, avait couché quelques idées sur le papier, mais n'en avait jamais terminé la rédaction. Les semaines de confinement causées par l'épidémie mondiale de Coronavirus lui ont offert l'opportunité de le faire, en compagnie de ses premiers lecteurs, ses enfants.

The Ickabog se déroule dans le pays imaginaire de Cornucopia, un royaume d’abondance où il fait bon vivre. Seule ombre au tableau, la présence d'un monstre doté de fabuleux pouvoirs habitant les Marécages brumeux, dans un domaine au Nord. La nuit, il rôde pour dévorer les enfants.

Haut comme deux chevaux, avec ses deux boules de feu étincelantes à la place des yeux et ses longues griffes acérées comme des lames, il a de quoi faire frissonner tous les jeunes lecteurs.

Mis à disposition de tous, en ligne, durant sept semaines, au rythme d'un chapitre par jour, dans le but de soulager les enfants en confinement durant la crise de Covid-19, The Ickabog devait sortir en format papier cet automne.

D’aucuns voient dans cette histoire sur la vérité et le pouvoir, et dans ce monstre redoutable, une métaphore de Boris Johnson et du Brexit, l’autrice y étant opposée, voire une caricature de Donald Trump.

J.K. Rowling qui a imaginé ce conte, pour ses propres enfants, voici près de vingt ans, s’en défend,  mais il est vrai que les monstres sont intemporels et trouvent toujours écho en notre bas monde.