"Buveurs de vent" : Franck Bouysse fait à nouveau émerger de la noirceur une lumière envoûtante

Comme sur les plages où, en pleine nuit, l’océan s’illumine par la magie rare du plancton phosphorescent, les pages écrites par Franck Bouysse (1965) ont ceci de particulier que de leur noirceur émerge une lueur mystérieuse et envoûtante.

"Buveurs de vent" : Franck Bouysse fait à nouveau émerger de la noirceur une lumière envoûtante
©Belga
Comme sur les plages où, en pleine nuit, l’océan s’illumine par la magie rare du plancton phosphorescent, les pages écrites par ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet