L’éternelle lutte contre la nature

Pendant que l’araignée Rosie livre une leçon d’apprentissage, l’homme perd le fil de l’essentiel et multiplie les erreurs.

L’éternelle lutte contre la nature
©Yukiko Noritaké
Perdre le fil. Peut-on imaginer pire ? Pas Rosie, en tout cas, la petite araignée, qui le cherche partout et multiplie les fausses pistes. Entre la liane d’une fourmi, un fil de pêche ou de cerf-volant et les lacets du bottillon de la grenouille, elle ne sait plus où donner de la tête, tombe dans tous les pièges et passe par différents états d’âme, du désespoir à l’étonnement enchanteur. Jusqu’à ce que le chat, dont elle vient de tirer les babines, lui intime de filer… Elle se balade, de page en page, grossit, rougit, rapetisse à nouveau, avant de rejoindre sa mère, heureuse,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité