La vieillesse au regard frétillant de Bernard Pivot

La lucidité souriante d’un homme qui ne veut pas perdre le temps qui lui reste.

La vieillesse au regard frétillant de Bernard Pivot
©Belga
Monique Verdussen
Les vieux sont, depuis un an, dans l’air du temps. Et pas seulement à cause de la pandémie qui livre bataille à leur… fragilité. Rarement, ils ont tant chatouillé l’inspiration d’écrivains qui s’en font les porte-voix, pulvérisant des clichés souvent étouffants. Et voilà que Bernard Pivot lui-même s’en mêle. En connaisseur éprouvé. C’est qu’il en est, avouant sans ambages ses 82 ans dans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet