Ce qui reste et a été perdu

Nicole Malinconi dresse l’inventaire des bouleversements vécus par les enfants de l’après-guerre.

Ce qui reste et a été perdu
©NM
Monique Verdussen
Avant de s’intéresser à des sujets plus extérieurs, Nicole Malinconi a souvent écrit à partir de ses souvenirs personnels ou familiaux. Hôpital silence, Nous deux - prix Rossel en 1993 - Da solo, A l’étranger sont faits de cela. Elle y revient avec un récit, Ce qui reste, qui, en ce début...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet