Une enfance congolaise en Belgique

Le premier roman de Lilia Bongi sonne vrai pendant les trois quarts du livre. La fin est malheureusement ratée.

Une enfance congolaise en Belgique
Edité à compte d’auteur, "Amsoria" est le premier roman d’une Congolaise de Belgique, Lilia Bongi. Elle le présente comme un roman mais, à vrai dire, durant la plus grande partie de l’œuvre, le lecteur croit tenir en ses mains une autobiographie tant le récit sonne vrai. Celle d’une fillette congolaise,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité