Championne de l’art de vivre l’instant

Où Chantal Thomas salue son enfance. Et son père et le Japon.

Championne de l’art de vivre l’instant
© Shutterstock
On l’en félicite et l’on s’en félicite : l’élection à l’Académie française de Chantal Thomas (cf. LLB du 30 janvier 2021) couronne une écrivaine extraordinairement cultivée dont l’ensemble de l’œuvre lui valut déjà d’aussi précieux lauriers que le Grand prix de la Société des gens de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet