Remède à la misogynie

"Moi les hommes, je les déteste", premier essai de Pauline Harmange: phénomène d'édition et œuvre utile.

Pauline Harmange
© Bénédicte Roscot
Lilloise, 26 ans, parents profs, études d’anglais puis de communication, un temps rédactrice de contenus pour "de petites créatrices, des artisanes, comme de très grosses...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet