Une femme entre deux passions

Par Isabelle Bielecki, l’affrontement entre un homme manipulateur et la femme amoureuse qui redoute de le perdre.

Une femme entre deux passions
©shutterstock
Monique Verdussen
Avec La Maison du Belge, Isabelle Bielecki clôt une trilogie où elle revisite son passé et ce qui en a influé sur son rapport à l’écriture, à elle-même et aux autres. Elle y met en parallèle les liens entre ses histoires personnelles et celle d’un monde dont elle ressent les bouleversements, que ce soit des guerres, des attentats, de l’économie, de l’émigration… Mais, plus fortement encore, elle observe les rapports de force entre des hommes exerçant un pouvoir et les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité