Dans les pas d’une légende du cinéma

Jonathan Coe orchestre avec maestria la rencontre entre un Billy Wilder lâché par Hollywood et une jeune introvertie. Exquis.

Dans les pas d’une légende du cinéma
© BELGA
Jonathan Coe n’est pas seulement un romancier talentueux (Testament à l’anglaise, Bienvenue au club, La pluie, avant qu’elle tombe), il est aussi un cinéphile averti. Le Britannique ne se contente pas d’être un portraitiste malicieux, tendance ironique, qui croque magistralement ses contemporains/compatriotes, il est encore un orfèvre des lignes de crêtes de l’existence. Laissant derrière lui la récente actualité de son pays - les désordres,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet