Une tragédie d’abord familiale

Maggie O’Farrell retrace l’histoire d’une famille endeuillée par la mort d’un enfant. Celle de Shakespeare, jamais nommé.

Une tragédie d’abord familiale
©Shutterstock
Après le remarqué I am, I am, I am (2019), recueil de textes autobiographiques où elle partageait dix-sept épisodes où elle a failli mourir et autant de résurrections, Maggie O’Farrell (Coleraine, 1972) renoue avec la fiction dans Hamnet, lauréat du Women’s Prize for Fiction en 2020. Certes, elle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité