Anjali Sachdeva, une imagination tous azimuts

Inventivité et humanité au menu d’un recueil de nouvelles qui tiennent sur un fil.

Anjali Sachdeva, une imagination tous azimuts
C’est sans doute une expérience de lecture qui se vit plus intensément lorsqu’on est dans un recueil de nouvelles : se laisser emporter, au fil des textes, d’un univers à l’autre. C’est singulièrement le cas avec Tous les noms qu’ils donnaient à Dieu, premier livre d’Anjali Sachdeva, qui n’hésite jamais à laisser parler son riche imaginaire avec une confondante agilité. Aussi à l’aise au fond d’une grotte qu’en pleine mer, dans les pas d’une sirène...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité