Écrire pour affirmer son existence

Un premier roman de Paul Delaby Sorel où l’intime de la pensée et le flux de la vie s’inscrivent dans un suspense original.

placeholder
© DR
Monique Verdussen
En prenant le large du métier d’architecte qui avait, jusque-là, requis son enthousiasme, Paul Delaby Sorel a rallié un rêve depuis longtemps inscrit en lui : l’écriture. S’il avait publié quelques écrits relevant du cadre de sa profession, c’est à la fiction qu’il souhaitait dorénavant se confronter. Charles, son premier roman, répond à l’inspiration originale d’un auteur qui, évitant la banalité d’un récit trop convenu, s’intéresse à la vie d’un homme plutôt banal...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité