Robert McLiam Wilson en collecteur d’histoires

L'écrivain irlandais a effectué plusieurs séjours à Namur, dans le cadre d'une résidence d'écriture. Pour recueillir la parole de ceux qui ont particulièrement été touchés par la crise sanitaire.

Robert McLiam Wilson en collecteur d’histoires
©Olivier Papegnies
Il est sur le départ. Sa valise est prête, le studio qui l’a accueilli une dernière fois soigneusement rangé ; ne traîne sur la table basse qu’un carnet ouvert sur les pages noircies de son écriture nerveuse. La résidence d’écriture de Robert McLiam Wilson à Namur s’achève ce jour de fin avril où nous le rencontrons. Pendant plus d’un an, l’écrivain irlandais installé à Paris a effectué plusieurs séjours dans la capitale wallonne pour recueillir la parole de ceux, familles endeuillées ou acteurs de premières lignes, qui ont été les plus touchés par la crise sanitaire. Un reconfinement ayant été nécessaire,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet